L’ACSM souligne la Journée de sensibilisation à la santé mentale des hommes

Le 15 juin, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), [filiale], se joint aux organisations de partout au Canada pour souligner la Journée de sensibilisation à la santé mentale des hommes. Cet événement annuel vise à normaliser les discussions sur les questions de santé mentale et à réduire la stigmatisation qui empêche souvent les hommes de chercher de l’aide.
À l’instar de la majorité de la population, les hommes canadiens déclarent que la pandémie de COVID-19 a des répercussions sur leur santé mentale. Une nouvelle recherche financée par Movember Canada cette année a révélé que plus de la moitié (55 %) des hommes canadiens éprouvent un manque de bien-être à cause de la pandémie, et au moins la moitié d’entre eux
ont déclaré qu’ils pensaient que le fait de vivre la pandémie avait changé leur santé mentale pour toujours.
Les signes et symptômes de problèmes de santé mentale peuvent se présenter différemment chez les hommes. Les hommes sont plus susceptibles de décrire leurs problèmes de santé mentale comme des symptômes physiques, tels que des maux de tête ou une douleur chronique, ce que les outils de diagnostic ont tendance à ignorer. Ce lien entre les signes de problèmes de santé mentale et les symptômes physiques est souvent méconnu, ce qui fait que, souvent, les hommes ne reçoivent aucun diagnostic et ne sont pas traités.
L’ACSM reconnaît que les pressions sociales et la stigmatisation peuvent rendre difficile pour les hommes de demander de l’aide pour leurs propres problèmes de santé mentale et de dépendances.
Pour montrer son soutien à la Journée de sensibilisation à la santé mentale des hommes, chacun et chacune est encouragé à participer en utilisant le mot-clic #JournéeDeLaSantéMentaleDesHommes sur les médias sociaux.